Brésil-Venezuela, « L’Odyssée Sauvage »

Après avoir consacré son dernier film à la descente intégrale du fleuve Amazone, Pierre Dubois se passionne cette fois pour une région mythique que les aventuriers ont tant chantée : l’Eldorado. Pour cela, il part sur leurs traces et celles des conquistadores Pizarro, Orellana, Lope de Aguirre, Raleight qui cherchaient « l’homme doré  » à en perdre la tête. Mais qu’en est-il vraiment du lac Parimé, de la fabuleuse ville de Manoa, des femmes guerrières Amazone.

Pour en avoir le cœur net, il va arpenter les terres du Brésil puis du Vénézuéla, remonter les chemins de traverse sur les pas de découvreurs et de savants comme De La Condamine et Humboldt ou autres missionnaires qui, par une indicible passion amazonienne, vont faire le festin des Indiens anthropophages d’Amazonie. Sur les traces de ces hommes d’exception, il relève leur défi.

Avec le même bateau qui lui a permis de se mesurer à l’Amazone, il va partir du sud du Brésil, des plus spectaculaires cataractes du monde, les chutes d’Iguaçu, pour atteindre 14 mois plus tard, 10.000 kilomètres plus au nord, la mer des Caraïbes.

Dans un mélange de couleurs, de musiques, de saveurs des Tropiques et des Caraïbes, d’aventures gorgées d’émotions, le film de l’explorateur Pierre DUBOIS vous emmène dans un magnifique périple à travers tout le Brésil et le Vénézuela.

Vous partirez de Rio de Janeiro, la merveilleuse, où tous les bonheurs sont réunis, avec le mirage du sable et de la mer sur le rivage le plus célèbre de la planète, Copacabana, avec l’art de la capoeira et avec le show le plus fou et le plus couru du monde, le carnaval, chaud, moite, sensuel, exubérant, un cataclysme torride.

Les yeux encore pleins de lumière, vous survolerez le site du grandiose, les chutes d’Iguaçu, à la frontière du Brésil, du Paraguay et de l’Argentine.

  

Dans le Pantanal, dernier paradis sauvage animalier, une des plus riches réserves naturelles du monde où prospèrent d’innombrables caïmans, poissons et oiseaux, s’offrira à vous une faune qui évolue en pleine liberté.

Puis, comme les explorateurs d’antan, dans l’embarcation de Pierre Dubois et de son équipe, vous remonterez les fleuves et rivières de l’ouest du Brésil, haut lieu du boum du caoutchouc au siècle dernier, jusqu’à Manaus, capitale de l’Amazonie.

Sur une île du fleuve Amazone, vous découvrirez le festival de Parintins, une fête grandiose célébrant l’univers amazonien et les légendes des Indiens.


Vous vous engagerez sur le Rio Negro puis, sur lesol vénézuélien, dans le canal du Cassiquiaré qui vous ouvrira la porte de l’univers secret des Indiens Yanomami.

<hr width= »% »>

Toujours plus loin, plus haut, le cinéaste vous emmènera sur le Tepuy du Roraïma, qui a inspiré l’illustre écrivain Conan Doyle, le père de Sherlock Holmes, pour son fabuleux roman le « Monde Perdu ».

En survolant la « Gran Sabana », vous vous approcherez de la plus haute cataracte du monde: le Salto Angel, 1018 mètres.

Vous retrouverez alors le delta de l’Orénoque où Christophe Colomb échoua un de ses galions.

Après avoir partagé la vie typique des Llaneros et effectué l’escalade du Pico Bolivar, le plus haut sommet du Vénézuela, Caracas, la capitale , vous accueillera.

Enfin, à 10.000 km de son point de départ, l’aventure passion de Pierre Dubois prendra fin sur un archipel paradisiaque, les Roques, dans la mer des Caraïbes.